Assa O

    Gomme-résine (proche de la gomme ammoniaque) provenant de la Ferula [nom latin de ces plantes, de fero, je porte :allusion au fait que la tige servait à porter le feu dans l'Antiquité (légende de Prométhée). Rappelons également l'usage de la Férule pour fabriquer des attelles] assa-foetida Regel, Ombellifère exotique spontanée dans les régions désertiques d'Asie.

    La drogue contient : essence sulfurée, gomme, résine (alcools terpéniques combinés à des acides aromatiques, en particulier l'acide férulique). L'Asse a été utilisée comme antispasmodique, emménagogue, anthelminthique. Son emploi est pratiquement abandonné sauf dans certaines pharmacopées populaires.


    La plupart des médecins médiévaux, Guillaume de Salicet, Henri de Mondeville, Guy de Chauliac emploie l'Asse en usage interne ( boisson ) ou externe ( emplâtre ) comme vulnéraire et résolutif.

      "Assa est herbe chaude et sèche. Soit en emplâtre, soit que sa décoction soit bue, elle convient aux apostèmes grands et froids, tant intérieurs qu'extérieurs ; et si sa racine ou sa substance sont mêlées à l'ammoniaque, elles résolvent" ( Guillaume de Salicet ).

      "Assa fétide et non fétide est très chaude et sèche (...) lorsqu'elle est mise dans les emplâtres des grands apostèmes incisés elle leur est avantageuse et mondifie bien leur ordure, sans préjudice ; et si elle est mise sur les apostèmes froids (...) elle les mûrit et résout (...)"( Guillaume de Salicet ).

      "Asa, en grec Laser, comprend deux espèces, l'une fétide et douce qui n'existe pas dans notre pays. Toutes sont appelées gommes et sont chaudes à divers degrés, suivant la complexion des plantes qui les ont produites" ( Henri de Mondeville, Synonymes des résolutifs, 109 ).

      "Assafoetida, est une gomme chaude, seiche au troisième et plus avant. Elle est abstersive et attractive"( Guy de Chauliac ).

=