Castoreum [retour Glossaire]

Drogue sécrétée par les deux glandes préputiales du Castor mâle ( Mammifère rongeur ). A l'état sec, se présente sous forme d'une matière résineuse, d'odeur forte, employée en parfumerie.

Jusqu'au siècle dernier, il était utilisé en officine comme stimulant et antispasmodique.


Au Moyen-Age, les chirurgiens emploient le castoreum, en application externe, comme résolutif :

"Castor est chaud et sec, résolutif et réchauffant dans les ulcères pernicieux (...)"( Guillaume de Salicet ).

"Castorum, en arabe Khu 'sja, est plus subtile qu'aucun autre médicament. Il est chaud entre le troisième et le quatrième degré et sec au deuxième degré" ( Henri de Mondeville, Synonymes des résolutifs, 117).

"Castoréon [à noter que Guy utilise également l'huile de castorin] sont testicules de certaine beste : il est chaud et sec au second : conforte les membres nerveux" ( Guy de Chauliac ).

 [page révisée le 17/05/2009]