Corail  O

    Corallium (nom latin du Corail) rubrum L, c'est le Corail rouge, le plus courant [dans certains cas, la teneur en oxyde de fer est si faible que le polypier apparaît blanc et il est, de ce fait, très recherché]. Cet animal [ Invertébré Coelentéré (du grec coelos , cavité et enteron , estomac : animaux à une seule cavité digestive.) appartenant à la classe des Anthozoaires (du grec anthos , fleur : allusion à la forme des polypes épanouis) octocoralliaires (huit tentacules péribuccaux)] est caractérisé par des colonies atteignant 30 cm d'épaisseur, qui vivent en Méditerranée et en Mer Rouge, de 60 à 150 m de profondeur. L’ensemble de la colonie a une forme arborescente dont les différentes branches sont formées par un exosquelette (polypier) fait de carbonate et de sulfate de calcium colorés en rouge par l’oxyde de fer. Chez l’animal vivant, le squelette est recouvert d’un ectoderme prolongeant celui de chaque polype.

    L’utilisation du Corail remonte aux Romains qui lui attribuaient des vertus prophylactiques.

    De nos jours, le Corail n'est plus employé qu'en bijouterie.


    Au Moyen—Age, suivant en ce sens les Anciens, le Corail sert à fabriquer des amulettes. Les chirurgiens, quant à eux (Guillaume de Salicet, Henri de Mondeville et Guy de Chauliac), lui reconnaissent des propriétés astringentes et l’emploient, une fois pulvérisé, comme vulnéraire et hémostatique :

      “Corallus, corail est froid et sec au deuxième, il est styptique et empêche l' ‘écoulement du sang” (Guillaume de Salicet).

      “Corallus , en arabe Basads et Mardjan, est tantôt blanc, tantôt rouge, c’est une plante [c’est seulement en 1740 que le zoologiste marseillais Peyssonnel démontra que le Corail était animal] qui croît dans la mer. Lorsqu’on l’en extrait, elle se dessèche et durcit ; elle est modérément froide et sèche ; au deuxième degré, suivant quelques auteurs” (Henri de Mondeville, Synonymes des répercussifs, 36).

      “Corail est cognu, froid au premier, sec au second, avec restriction” ( Guy de Chauliac) .

=