Farine folle [retour Glossaire]

Les médiévaux donnent ce nom à la poussière farineuse se déposant sur les murs des moulins (Abulcasis de Cordoue l'appelle "poussière de moulin ") quand les meules sont en fonctionnement.Tous les chirurgiens, Abulcasis de Cordoue, Guillaume de Salicet , Henri de Mondeville, Guy de Chauliac emploient la farine folle, en usage externe, comme vulnéraire incarnatif, et comme astringent, pour régénérer les chairs :

"Farine folle qu'on trouve sur la meule supérieure ou autour des meules" (Guillaume de Salicet ).

"Farina volatica, poudre qui vole autour de la meule du moulin et vients'attacher aux murailles ; elle est froide,styptique et restrictive" (Henri de Mondeville, Synonymes des incarnatifs, 168).

"Farine folle du moulin, est cogneue, froide et seiche, avec agglutination" ( Guy de Chauliac).

      [page révisée le 21/05/2009]