Fève

Vicia faba L. (Légumineuses Papilionacées).La Fève est cultivée essentiellement en Europe méridionale. Sa valeur alimentaire est importante, bien que certaines variétés soient dangereuses, car provoquant de l'hémoglobinurie (favisme) par la présence de substances toxiques, en particulier la bêta-cyano-alanine (isolée en 1962 par Ressler).

La Fève a, depuis longtemps, la réputation d'être diurétique (tiges et gousses brûlées dont on utilise les cendres). Les fleurs peuvent, également, servir comme calmant du système rénal (G. Debuigne, 1974, p. 122).


Au Moyen-Age, les chirurgiens tels Guillaume de Salicet, Henri de Mondeville, Guy de Chauliac emploient la farine de fève en tant que résolutif ( c'est une des six farines résolutives) :

    "Fèves sont froides et sèches. Leur farine avec le vin fait un emplâtre (pour certains) apostèmes et elle convient aux ulcères des lacertes [muscles]"( Guillaume de Salicet ).

    "Faba, en arabe Bakila. La Fève verte est fortement froide et humide, mais la Fève sèche est un peu froide et sèche" ( Henri de Mondeville, Synonymes des résolutifs 103).

    "Febves sont congneues, étant seiches elles sont froides, avec temperément de siccité et de résolution et d'abstersion" ( Guy de Chauliac ).

[page mise à jour le 24/02/2004]