Lentille

Lens [ancien nom latin de la Lentille] culinaris [alimentaire](Medik.) Moench (Légumineuses Papilionacées). Elle est également repertoriée sous le nom d' Ervum Lens L. (cf. Orobe). La vraie lentille est à ne pas confondre avec la Lentille bâtarde (fausse lentille), Vicia Ervilia L. (même famille) qui peut provoquer le favisme comme la Fève.

La lentille est cultivée, semble-t-il, dès le Néolithique. L'Antiquité l'utilise, ainsi qu'en témoigne Celse.

En France, la région du Puy-en-Velay est spécialisée dans la production de cette légumineuse. Les graines sont très riches en glucides (amidon).


Au Moyen-Age, la Lentille est employée par les chirurgiens : Avicenne, Guillaume de Salicet, Guy de Chauliac, en applications locales, généralement sous forme de cataplasmes résolutifs (Guillaume en particulier) :

    "Lentille (lens). Sa substance est froide et sèche, et son suc est cuit quelquefois avec le vinaigre et employé en emplâtre pour (...) les apostèmes durs et profonds. Et évidemment elle est bonne à cela quand elle est cuite avec l'eau de mer" (Guillaume de Salicet).

    "Lentilles [selon Nicaise, affirmation que nous n'avons pas pu vérifiée, Guy aurait également employé la Lentille d'eau, Lemna minor L.(Lemnacées), plante pourtant sans intérêt officinal] sont assez tempérées, avec adstriction et pour tout réfrénatives" ( Guy de Chauliac).

[page mise à jour le 26/02/2004]

  =