Mandragore [retour Glossaire]

Mandragora (nom latin de la plante. Mandragoras, en grec. ) officinarum L. (= Atropa mandragora L.), famille des Solanacées. Plante herbacée de la région méditerranéenne, vivace par un rhizome volumineux (souvent anthropomorphe) qui a fait sa célébrité.

Elle est connue depuis la plus haute Antiquité : les Grecs et les Romains l'employaient comme calmant et soporifique. La tige souterraine renferme des alcaloïdes (hyoscyamine, atropine, scopo-1aminé, en particulier).

Elle n'est pratiquement plus utilisée actuellement, sauf dans les campagnes, en cataplasme émollient.

Le Moyen-Age l'emploie énormément pour ses utilisations magico-démoniaques, davantage que pour ses propriétés réelles, qui finalement sont assez réduites. Sur le plan chirurgical, il semblerait qu'elle soit utilisée parfois comme anesthésique bien qu'elle soit rarement citée : seul Guy de Chauliac la signale :

"Mandragore, herbe froide et seiche au troisièsme avec stupéfaction".

    [page révisée le 27/05/2009]