Orobe

Les Anciens (Hippocrate en particulier) appelaient ainsi plusieurs plantes de la famille des Légumineuses Papilionacées. Cet usage perdure de nos jours puisque les botanistes modernes rangent les Orobes dans les genres Vicia (Tourn.) L. et Lathyrus (Tourn.) L.


Les chirurgiens médiévaux, en particulier Guillaume de Salicet, Henri de Mondeville, Guy de Chauliac utilisent la plante en cataplasmes résolutifs. La farine d'Orobe est une des six farines résolutives :

    "Orobus [ancien nom latin d'une espèce de lentille. Actuellement quatrième groupe du genre Lathyrus], Vicia en arabe Karsana, en grec Orobos, est le légume dont on nourrit les chevaux. Il est chaud au premier degré, sec au second. On distingue deux sortes d'Ers [autre nom de l'Orobe], le cultivé [peut-être Vicia articulata Hornem, la Lentille d'Auvergne ? Pour Nicaise ce serait Ervum Ervilia L. (= Vicia Ervilia (L.) Willd.), c'est-à-dire la Lentille bâtarde] qui est bien connu et le sauvage, appelé Ervum [actuellement premier groupe du genre Vicia] (...) ( Henri de Mondeville, Synonymes des résolutifs, 102).

[page mise à jour le 03/03/2004]