Poivre

Le vrai poivre est le fruit du Poivrier commun, Piper [nom latin du poivre, qui semble dériver du sanscrit pilpali] nigrum L. (Pipéracées), liane vivace grimpante de l'Inde et de la Malaisie. Le faux poivre dit Poivre rouge ou Poivre de Cayenne est en fait la poudre du Piment enragé, Capsicum frutescens L. (Solanacées). )

L'usage du Poivre remonte à la haute Antiquité qui l'utilisait comme condiment et drogue officinale : Dioscoride le recommandait dans le traitement des maladies nerveuses.

Le grain de poivre renferme une huile essentielle (terpènes) et une résine contenant des alcaloïdes (pipérine) surtout).

A petite dose, le poivre est un stimulant digestif et nerveux. Il est peu usité actuellement en tant que médicament : en usage externe, la pharmacopée populaire s'en sert en cataplasme rubéfiants.


Au Moyen-Age, les Arabes emploient le poivre contre les calculs vésicaux et les rhumatismes. Les Européens ne l'ignorent pas. Salerne le préconise comme une véritable panacée. Beaucoup de chirurgiens : Guillaume de Salicet, Henri de Mondeville, Guy de Chauliac s'en servent en usage externe comme résolutif et détergent :

    "Piper, en grec et en latin ; comprend plusieurs espèces telles que le Poivre d'eau ou Cresson aquatique [Polygonum hydropiper L. (Polygonacées)] ; Poivre éthiopien [Solanum aethiopicum L. (Solanacées) selon Nicaise. Mais cela pourrait être également le Faux Piment, Solanum Pseudo-capsicum L.] ou Acorus [erreur de Henri, l'Acorus est A. calamus L. (Aracées), le Roseau aromatique] ; Poivre grimpant (...) on en connaît trois espèces (...) le Poivre long [Piper longum L. (Pipéracées). A noter que l'on nomme également Poivre long, le Piment, Capsicum annum L. (Solanacées)] est celui qu'on cueille lorsque la grappe vient de se former et montre déjà de petits grains noirs rapprochés comme ceux de raisins avant l'épanouissement de la grappe ; le Poivre blanc est celui qu'on cueille avant la maturité. Le Poivre noir est celui qu'on récolte après la complète maturité [ encore une confusion de Henri : c'est le Poivre noir qui est récolté avant la maturité : les fruits étant mis à noircir au soleil. Pour obtenir le Poivre blanc, la récolte est faite à complète maturité et en frottant les graines les unes contre les autres, le péricarpe est éliminé]. Le Poivre est chaud et sec vers le quatrième degré" ( Henri de Mondeville, Synonymes des résolutifs, 114).

[page mise à jour le 04/03/2004]

  =