Résolutif

Qualificatif appliqué à des substances telles : ache, avoine, fenouil, fenugrec, fève, lupin, orobe, orge, etc (1) qui ont la propriété de faire mûrir (résoudre) certaines formations oedémateuses (cf. apostème ) avec sanie (2).

1 - Cf. Matiere_médicale.

2 - "Le médicament résolutif, ou diaphorétique, ou raréfactif (... ) est celuy duquel la propriété(.,.) est de séparer et subtilier la matière, et la faire évaporer, en ouvrant les pores, la tirer en dehors pièce à pièce iusques à tant que par la continuation de son opération, tout soit extrait et évacué" (Guy de Chauliac, VII0 Traité, Doct. I, Chap. V).