Sanie [retour Glossaire]

Au Moyen-Age ce terme [du latin, sanies, ichor] désigne la plupart du temps le pus : on distingue le pus bien élaboré (sanies digesta) et celui louable (sanies digna) : ce qualificatif curieux s'inscrit dans l'optique de la doctrine de la suppuration louable, doctrine selon laquelle il est bon qu'une plaie suppure, ceci étant une preuve de sa guérison!

Il faudra du temps pour que le Moyen-Age comprenne enfin le danger d'une telle pratique, qui débouchait souvent sur la gangrène ou le tétanos : un des premiers chirurgiens à en prendre conscience est Henri de Mondeville.

    [page révisée le 14/06/2009]