Santal

Genre Santalum L., auquel appartiennent quelques plantes ligneuses exotiques de la famille des Santalacées, en particulier le Santal blanc ou Santal citrin, Santalum album L. , originaire de l'Inde.

L'essence de Santal renferme des alcools sesquiterpéniques (santalol) accompagnés de carbures et d'aldéhydes correspondants. Elle a des propriétés antiseptiques qui la faisaient inscrire au Codex français 1949 comme un remède classique dans la blennorragie.


Au Moyen-Age, quelques chirurgiens, Constantin l’Africain , Henri de Mondeville, Guy de Chauliac l'utilisent en application externe, comme vulnéraire répercussif :

    "Sandali, en arabe Sandal, sont de trois espèces : blancs, rouges, citrins [le blanc et le citrin correspondent en fait à la même espèce, S. album L. Le rouge serait (d'après Nicaise) le Pterocarpus santalinus L., arbre de la famille des Papilionacées, dont une autre espèce P. draco L. fournit un sang-dragon], tous froids et secs au quatrième degré" (Henri de Mondeville, Synonymes des répercussifs, 82).

    "Sandal, arbre, froid et sec au second avec répercussion" ( Guy de Chauliac).

[page mise à jour le 05/03/2004]