Sarcocolle [retour Glossaire]

Résine sécrétée par Sarcocolla mucronata L. (= Penaea mucronata L.), petit arbrisseau de la famille des Penéacées, pouvant atteindre 1 m de haut et vivant en Afrique et au Moyen-Orient.

Comme son nom d'origine grecque l'indique bien : "le nom de cette gomme vient de sarkos, chair et colla, colle" (Henri de Mondeville), on attribue à cette résine, au Moyen-Age, des propriétés de cicatrisation et de régénération des chairs [les Arabes l'utilisent encore quelquefois de nos jours, dans ce but ] : aussi la plupart des chirurgiens, Constantin l’Africain  , Guillaume de Salicet, Henri de Mondeville, Guy de Chauliac l'emploient en usage externe essentiellement :

"Sarcocolle est chaude et sèche. Mise sur tous les apostèmes, en mode d'emplâtre, elle les mollifie, elle ronge la chair morte et consolide les plaies récentes. Elle restaure la contusion. Sa solution s'administre, et sa racine résout (...)" (Guillaume de Salicet).

"Sarcocolle, le nom de cette gomme vient de sarkos, chair et colla, colle ; en effet elle agglutine la chair ; on l'appelle en arabe Anzarut, en hébreu, Angelot, en grec, Argemone ; elle est chaude au second degré, sèche au premier" ( Henri de Mondeville, Synonymes des mondificatifs, 147).

"Sarcocolle, gomme, chaude au second, seiche au premier et incamative" ( Guy de Chauliac).

    [page révisée le 14/06/2009]