Sel

Résultat de l'action d'un acide sur une base. Le plus connu est le chlorure de sodium ou "sel de cuisine", obtenu par évaporation du sel de mer actuel (marais salants) ou par exploitation du sel fossile (mines de sel gemme).


Les chirurgiens médiévaux, Guillaume de Salicet, Henri de Mondeville, Guy de Chauliac, emploient les deux types de sel, en vulnéraire, pour nettoyer et cicatriser les plaies (Guy) , en emplâtre ou en laxatif (Henri) .

    "Sal, en arabe Mil'h ; les alchimistes en distinguent un grand nombre d 'espèces dont quelques unes seulement sont employées par les médecins et assez rarement, à l'exception du sel commun qui est le condiment alimentaire : celui-ci est chaud et sec au second degré et d'autant plus chaud qu'il est plus amer ; on en fait usage pour les clystères , les ablutions et les emplâtres" ( Henri de Mondeville, Synonymes des répercussifs, 74) .

    "Sel est connu de tous : chaud et sec au second, et plus avant. Il a vertu de nettoyer et de restreindre " (Guy de Chauliac) .

    "Sel gemma ou Sel de Cappadoce" (Henri de Mondeville, Synonymes des corrosifs, 197).

[page mise à jour le 05/03/2004]